S'identifier - S'inscrire - Contact

Que se passerait-il si ...
Explorations

Search wars

Autres Business Models ?

Le business du search est en plein envol. Voir ici quelques considérations - très classiques - sur le marché, les acteurs et leur stratégie. Peut on envisager une approche moins classique ?

En gros, il y a deux business models :
- l'un est basé sur la publicité, de plus en plus ciblée (proximité, etc.)
- l'autre est la fourniture de search appliances (desktop, corporate, ...).

Et trois tendances :
- "tout" devient recherchable. Les pages dynamiques, les bases de données, les livres, les catalogues, ...
- des moteurs spécialisés dans un domaine (cf. par ex. ce que fait Google pour les scolaires et universitaires).
- des add-ins ou plug-ins se branchant sur une plate-forme de search (ex. : les API de Google)

Il est frappant de constater que les big players incorporent très peu de "nouveautés" dans leur portail principal. Par exemple, le text mining (pas si nouveau ...) fait des merveilles (essayez par ex. Exalead). Pourquoi Google, qui sait le faire (ou peut acheter les compléments de techno nécessaires), ne le propose t-il pas systématiquement ? La page Google resterait toujours aussi simple (Il suffirait d'une case (icone) "Monsieur Plus" à cocher pour déclencher une recherche en text mining). Text mining, autres "nouveautés" présentées simplement, cela pourrait être un élément concurrentiel. Pour les utilisateurs. Et aussi dans le business model (une annonce pour un résultat de recherche trouvé avec text mining peut être beaucoup plus ciblée, donc vendue plus cher). Bien d'autres "nouveautés" (pas si nouvelles que ça ...) pourraient être incorporées. Par ex., une visualisation graphique explorable (extrêmement "productive" pour la plupart des utilisateurs). Ou encore un synthétiseur : visionner une synthèse de la page, synthèse éventuellement "incorporée" à la page. Synthèse automatique. Ou synthèse-plan de document bien (re)formé - merci XML - , grâce notamment à des offreurs de services, voir plus bas. Disposer de résumés, synthèses, plans, sur de nombreuses pages consultées, lesquelles pages sont parfois très longues ... quel confort, et quelle utilité pour l'utilisateur !

Dans les analyses sur les search wars, on oublie certaines possibilités.

- Le fait que des moteurs fonctionnant en P2P pourraient advenir (ce ne seraient plus des fermes de serveurs avec quelques dizaines de milliers de machines, comme celle qu'opère Google, mais la mise à contribution de millions de machines ...). S'y grefferait un business model "à la Skype". Gratuit (avec, aussi, financement par publicité ... en P2P) et avec options payantes.

- Le fait qu'on peut greffer sur un moteur de recherche (basiquement, un crawler - il existe des centaines de crawlers sur le marché), un analyseur (il y a "quoi", sur la page ou le document) et un présentateur (extraction du sens, etc.). Ceci permettrait, par exemple, des places de marché (matching offre-demande), à beaucoup plus haute valeur ajoutée que la pube.


Un exemple de matching : industries de la langue. 99% (allons, soyons plus précis : 99,999 %) des pages ou documents sont extrêmement mal fichus. Mauvaise orthographe, mauvais style, mauvaise présentation, non-conformité aux standards, etc. Imaginons un système permettant :

- de crawler, analyser, présenter ces pages. Par ex., telle page serait présentée comme ayant : 56 fautes d'orthographe, 20 défauts de style, etc.
- de permettre une (an)notation par l'utilisateur (signalement de tel ou tel défaut, en particulier des défauts non analysables automatiquement, etc.)
- de faire des rapports synthétiques (tel site, telle région, telle langue, tel classement par profession)
- de permettre de faire des offres et demandes d'amélioration, d'opérer la rencontre entre l'offre et la demande, avec tous les services nécessaires (identification, sécurité, respect des lois locales et des copyrights, paiement, etc.).
- de proposer aux offreurs des outils en ligne permettant la réalisation (collaborative) des améliorations, et aux possesseurs de documents imparfaits de consulter (extraits, pour démo, et "full document", une fois le marché passé) les documents en cours d'amélioration / améliorés.

On aurait là un ensemble de services utile. Il pourrait aussi être utilisé, par exemple, pour développer l'emploi et la coopération avec des régions moins riches (mais dotées de compétences, et de compétences à prix raisonnable) au sein d'ensembles linguistiques. Cas de la francophonie : les bassins de ressources (compétences) sont moins susceptibles de concurrence par les prix. Ceci éviterait les effets d'évictions successives que l'on trouve par ex. dans l'industrie du textile.

On aurait là, également, une valorisation des business models traditionnels par la publicité. Les pages ou documents "bien faits" (ou dotés d'autres ... bienfaits, comme une synthèse, par ex.) pourraient être repérés comme tels par les grands (et moins grands) moteurs, et la valeur de la pube (dans ces pages, et dans la présentation des résultats de recherche) s'en trouverait augmentée.

En résumé : un search business offrant aux utilisateurs des recherches plus pertinentes, des documents plus utilisables. Et aux annonceurs et aux supports, une plus grande valeur ajoutée.

Let's go !

Mots clés et tags

Technorati Technorati Technorati Technorati Technorati Technorati Technorati
Technorati Technorati


Fix le 04.01.05 à 12:34 dans Créativité - Lu 3803 fois - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

Lien croisé

Jean Michel Billaut: Copernic : "On n'en est qu'au tout début de commencement de quelque chose dans le domaine de la recherche d'info, des valeurs ajoutées en ce domaine (bonne intégration aux pratiques outils usages ... et autres données et structures et flux), etc. Voir qq réflexions perso ici. "

Anonyme - 09.01.05 à 20:17 - # - Répondre -

Lien croisé

L'ouvre-boîte - Graphes Folksonomies Recherches Explorations Liaisons Appel A Dé : "sations (notamment dans l'intérêt des utilisateurs : ne pas recopier ou balader ses données), par ex. par des mécanismes d'alliances entre services. (A contrario, l'exemple de l'API du moteur de recherche Google, qui n'autorise qu'un nombre limité de requêtes / jour.)Search by tagPuisque le business model du search est bien établi (encore que ...), un enrichissement des services de recherche (pertinence, matching) par des technologies de tags se fera dans le cadre de ces business models.Les tags (ceux, par exemple, déposés sur un site de signets ... ou encore tags ou mots-clés attribués à des éléments de blog ou wiki) peuvent considérablement aider "

Anonyme - 02.03.05 à 13:25 - # - Répondre -

Lien croisé

Hachons nous ! : " et discussions et projets (ahahaha !) connexes ici (tu viendrais à la réunion projetée ?) Post scriptum. Traitements et données P2P (on ne sort pas du sujet coupure / réunification). Que penses tu de l'émergence probable de moteurs de recherche en P2P et autres sujets relatifs aux Search Wars ? (je ne livre publiquement sur ce billet que 1 % de ce que je prépare pour le search. Blogs are informative and deceptive. Un peu de teasing, je l'admets. Mais blogs et teasing, ça permet, cf. projet de réunion évoqué plus haut, quand ça devient concret, de faire se rencontrer gens et projets) " rel="nofollow"

Anonyme - 17.05.06 à 09:48 - # - Répondre -

Lien croisé

Hachons nous ! : "sions et projets (ahahaha !) connexes ici (tu viendrais à la réunion projetée ?) Post scriptum. Traitements et données P2P (on ne sort pas du sujet coupure / réunification). Que penses tu de l'émergence probable de moteurs de recherche en P2P et autres sujets relatifs aux Search Wars ? (je ne livre publiquement sur ce billet que 1 % de ce que je prépare pour le search. Blogs are informative and deceptive. Un peu de teasing, je l'admets. Mais blogs et teasing, ça permet, cf. projet de réunion évoqué plus haut, quand ça devient concret, de faire se rencontrer gens et projets) "

Anonyme - 28.09.07 à 10:40 - # - Répondre -

Commenter l'article

Archives par mois